Les architectes

Rachel Méau – Architecte HMONP

Baignée très tôt dans les voyages et l’écologie, mon métier d’architecte réunit  aujourd’hui mes deux passions. L’auto-construction en paille fut ma première expérience. J’expérimente des fondations aux finitions, je m’essaye à la charpente bois, aux enduits terre, aux peintures à la chaux.

S’ensuit alors d’autres chantiers participatifs, dont notamment la construction d’un Earthship en Dordogne avec l’association Habite Ta Terre, et la réalisation de briques de terre crue pour une école en Île de France.

A travers des voyages et expériences professionnelles en Europe, au Maroc, au Cameroun, je découvre des cultures, des modes de vie, des façons d’appréhender l’architecture et construire la ville qui me nourrissent.

Maude Cannat – Architecte DE

L’architecture contemporaine ne se délie pas de son patrimoine. J’observe, je dessine, je me souviens et dès que l’occasion d’expérimenter se présente, je suis partante.

Ainsi à plusieurs reprises, j’ai participé à des chantiers mêlant histoire de la construction, savoirs-faire ancestraux et matériaux historiques. Ce fut un apprentissage de la bauge, des adobes, du torchis et du pisé sur le site archéologique du musée de Lattes dans l’Hérault sur le chantier de reconstitution d’une maison protohistorique ou encore au Bénin grâce à l’association Abdd sur un chantier de case dessinée par nos soins et construite selon les techniques traditionnelles avec la terre locale.

Ont suivis un voyage en Inde riche en dessins, de nombreuses heures d’observations et de croquis, de la construction, …

L’association

Il y a quelque chose de séduisant dans l’usage de la terre. Elle est déjà là, elle appartient au lieu, elle habille l’espace naturel par sa couleur, sa souplesse et son grain avant même de voir la naissance d’une architecture. Le plaisir de devoir simplement déplacer et modeler pour voir la construction émerger est irremplaçable.

Eskaapi a commencé par un voyage, à la rencontre d’une culture, d’une construction traditionnelle et d’une architecture contemporaine. Sur cette lancée, nous explorons et partageons les savoir-faire usant de la terre, du bois ou de la paille comme matériau de construction. 

Selon les régions de France et du monde, les usages varient et les techniques diffèrent. Mais parfois on les oublie, alors c’est bon de les raviver pour les apprendre, les transmettre et les partager dans une architecture pérenne et cohérente avec nos modes de vie actuels.

La première étape de l’association a été de réaliser un chantier au Ghana en employant le pisé comme système constructif pour une bibliothèque d’école. Sous la forme d’un workshop international, le projet a réuni une trentaine de volontaires et une dizaine d’ouvriers locaux dans un échange des techniques et systèmes constructifs autour de la terre.

L’aventure continue grâce à vous !

Nous avons la capacité de dessiner votre projet, qu’il soit maison, école ou bureau, espace de vie, de travail ou de loisir, et même une bibliothèque ! Qu’il soit de terre, de bois ou de paille, nous pouvons réunir et manager des équipes autour de chantiers participatifs dans un échange de savoirs et techniques constructives. Rencontrons-nous !